Maylis & Justine

Elèves au Conservatoire Francis Poulenc de Tours, j’ai rencontré Maylis et Justine pour une séance de contemporain. 

Elles racontent leur expérience

communiquer
sublimer
poème

 

J’ai 16 ans et il y a un an j’ai quitté le cocon familial pour venir étudier la danse à 2h30 de chez moi.

“Je suis élève au conservatoire Francis Poulenc de Tours, en cursus d’horaires aménagés danse dans le but d’obtenir mon Bac TTMD – Technique Théâtre Musique et Danse.

J’ai toujours considéré la danse comme mon moyen d’expression. Elle fait partie de moi depuis tant d’années …  Bien sûr je suis encore jeune et ai beaucoup de chemin à faire. Mais je crois que j’ai appris à communiquer de là meilleure manière qu’il soit : en utilisant les mouvements et le corps par le biais d’une chorégraphie. Ce n’est qu’en dansant que je sais dire les choses les plus sublimes. 

J’ai toujours considéré la danse comme mon moyen d’expression. Elle fait partie de moi depuis tant d’années …  Bien sûr je suis encore jeune et ai beaucoup de chemin à faire. Mais je crois que j’ai appris à communiquer de là meilleure manière qu’il soit : en utilisant les mouvements et le corps par le biais d’une chorégraphie. Ce n’est qu’en dansant que je sais dire les choses les plus sublimes.”

Maylis

decouverte
expérience
regard

 

“J’ai commencé la danse il y a un bon moment déjà, vers l’âge de 6 ans et depuis je n’ai jamais arrêté. J’ai tout d’abord commencé dans des associations avec du modern jazz puis la danse est devenue tellement importante pour moi que j’ai décidé d’intégrer le conservatoire de Tours pour suivre un cursus “sport études”  et pouvoir allier cours au lycée et cours de danse. Le conservatoire me permet alors de consolider mes bases en jazz puis m’a aussi permis de découvrir la danse classique et contemporaine. 

Via une vidéo sur les réseaux sociaux Margaux Noée m’a contacté pour le projet Cosmicité auquel j’ai été ravie de participer. La séance s’est très bien passée, c’était une première expérience enrichissante pour moi. Cela m’a permis aussi d’avoir un autre regard sur la danse, de la voir dans un cadre inhabituel. 


Je remercie Margaux pour sa gentillesse et sa simplicité. Son travail et les photographies réalisées m’ont vraiment plu.” 

Justine

envie de rejoindre l’aventure ?