Sarah

Douce rencontre tourangelle au visage d’ange et à l’histoire touchante. 

Elle raconte son expérience

blessure 
transition
expression

J’ai commencé la danse classique très tôt, par l’éveil à 2 ans, et je n’ai pour ainsi dire jamais arrêter de danser depuis ce jour.

 “Je me destinais depuis petite à devenir professeur de danse mais en 2014 je me suis gravement blessée au genou. Cela changea complément mon regard sur la danse classique et mon rapport au corps un peu traumatisant pour celui-ci.

En 2018, je me suis inscrite au CCNT (centre chorégraphique national de Tours) afin d’y suivre des cours de danse contemporaine et avoir une approche différente du corps et avant tout du mouvement en lui-même. Margaux est arrivée pile au moment de cette transition de style.

N’ayant jamais posé devant l’objectif d’un photographe, j’appréhendais un peu ce moment, mais Margaux a su me mettre tout de suite à l’aise. Grace à elle et à sa vision poétique du mouvement nous avons pu, ensemble, mettre en avant non pas le danseur mais l’expression d’un corps en mouvement.

J’en garde un excellent souvenir et l’a remercie de tout cœur d’avoir partager avec moi sa folle aventure autour de la danse !”

Sarah

COULISSES à L’Hotel Gouin 

envie de rejoindre l’aventure ?